Projet d’établissement

Le projet d’établissement définit l’ensemble des choix pédagogiques et des actions concrètes particulières que l’équipe éducative de l’établissement entend mettre en œuvre en collaboration avec l’ensemble des acteurs et partenaires pour réaliser les projets éducatif et pédagogique du P.O. Le projet d’établissement est un outil pour atteindre les objectifs généraux et les objectifs particuliers du décret « Missions » du 24 juillet 1997.

Notre projet s’articule autour de 5 axes prioritaires
Respect et valorisation de la différence
Communication
Ouverture
Autonomie
Construction du réel par la maîtrise du nombre

Respect et valorisation de la différence
Quoique les différences ne soient pas très marquées dans l’environnement social de notre école, il est évident que chacun est différent, au niveau de sa personnalité, de ses émotions, de ses apprentissages…
Notre école se veut attentive à cette différence, et veut mettre en place des projets qui favorisent un apprentissage différencié et qui développent des comportements solidaires afin de préparer nos enfants à vivre dans une société de plus en plus hétérogène.
Actions en vue d’atteindre cet objectif :
- Mise en place d’une remédiation ciblée pour les élèves en difficulté
- Travail en collaboration avec les logopèdes
- Année scolaire 2009/2010 : formation de l’ensemble des enseignants, en équipe, au dépistage et à la gestion des difficultés des enfants, telles que dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, …
- Priorité au dédoublement des classes des petits
- Prise en charge des spécificités en fonction du rythme d’acquisition de chacun : doubleurs, surdoués
- Instauration d’un système de tutorat pour encadrer certains enfants : enfant/enfant, bénévole/enfant, enseignant/ enfant,….
- Travaux de groupe
- Ateliers verticaux de type artistique, culturel, ludique, scientifique et coopératif regroupant des enfants de tous les âges (1ère mat à 6ème primaire)
- Expériences de vie commune dans des activités extrascolaires

Communication
Notre école souhaite promouvoir la communication sous toutes ses formes afin de favoriser les synergies entre les différents partenaires de la vie de l’école et l’ouverture sur le monde. Une de nos priorités est de développer l’expression orale sous toutes ses formes et en toutes circonstances.
Actions en vue d’atteindre cet objectif :
- Eveil aux langues en 3ème maternelle et 1ière primaire (méthode Eole)
- Eveil au néerlandais en 2ème, 3ème et 4ème primaires (en plus des cours obligatoires de 5ème et 6ème primaires)
- Eveil au chant et la musique
- Activités d’expression orale : conversations téléphoniques, jeux scéniques, présentation orale devant la classe, animation d’émissions radio, interview, …
- Radio Chocotoff : apprentissage de l’outil technique, communication orale, technique de l’interview, recherche et synthèse de l’information…
- Mise en ligne sur le site Internet de productions des enfants : « les articles du mois », dessins, etc.
- Petit Bottin (coordonnées des élèves, de leurs parents et de l’équipe éducative)
- Utilisation des nouvelles technologies de I’ information : un site Internet, une cyber-classe (6 nouveaux PC en 2009/2010), apprentissage de recherches de l’information sur Internet, utilisation de la messagerie électronique, ….
- Rencontres formelles et informelles fréquentes entre les différents acteurs de l’école : réunions de parents, exposition des travaux des enfants, rencontres conviviales en fonction du calendrier (ex : petit déjeuner de la rentrée, marché de Noël, souper campagnard, …)
- ….

Ouverture
L’école n’a plus le monopole du savoir et de l’information. Si elle veut développer chez les élèves toutes leurs dimensions : sociales artistiques, culturelles, scientifique, religieuses, …, l’école doit sortir de ses murs et s’ouvrir vers l’extérieur.
Actions en vue d’atteindre cet objectif :
- Classes de dépaysement : classes de neige (5ème et 6ème), classes de mer, classes vertes…
- Visites pédagogiques : expositions, musées, postes, fermes, églises, ….
- Sensibilisation au tri des déchets, aux économies d’énergie, à la lutte contre toute forme de gaspillage.
- Rencontre avec des personnes d’horizons différents (artistes, personnes politiques, etc.)
- Partage des découvertes et des productions des enfants avec les autres classes, les parents, le village (expo, spectacle, site Internet, etc.)
- …

Autonomie
Le développement de l’autonomie consiste à amener chaque enfant à devenir capable de réagir correctement et à s’adapter aux situations, aux événements et aux problèmes qu’il rencontre, tout en ayant confiance en ses capacités, afin qu’il devienne un adulte citoyen et responsable.
Actions en vue d’atteindre cet objectif :
- Travail individuel (ex : exercices par fiches auto-correctives, travail en atelier, etc.),
- Travail en groupe et apprentissage par projets : préparation d’une émission de radio, …
- Recherche d’information par soi-même
- Présentation d’un fait d’actualité à toute la classe, critique
- Création de spectacles par les enfants : paroles et musique, mise en scène et décor, …
- …

Construction du réel par la maîtrise du nombre
Les mathématiques développées à l’école fondamentale se veulent un outil au service d’une meilleure compréhension de la réalité. Notre objectif est d’accompagner les enfants à questionner les nombres, à les construire et à les mettre en relation. Notre souhait est de réaliser cet apprentissage dans une continuité et une cohérence de la maternelle à la fin du primaire.
Actions en vue d’atteindre cet objectif :
- Utilisation de matériel de manipulation concret et varié
- Construction de référentiels évolutifs sur les nombres
- Mise en place d’ateliers mathématiques : jeux éducatifs, cuisine, grandeurs, etc.
- Analyse des difficultés rencontrées par les enfants lors des évaluations internes et externes, et mise en place d’outils adaptés
- Formations spécifiques des enseignants
- …

Conclusion

Les membres du conseil de participation pointeront, parmi ces grands axes, quelques actions ciblées et concrètes qui feront l’objet d’une attention et d’une mobilisation particulières au cours d’une période donnée (une ou deux années scolaires, par exemple). Ils auront à cœur de motiver et de coordonner ces actions qui seront portées transversalement et à des degrés différents par tous les acteurs de l’école, enseignants, parents et pouvoir organisateur.
Le choix de ces priorités ne signifie en rien que la qualité des projets menés par ailleurs n’est pas reconnue ou qu’il convient de les laisser de côté. Force est de constater que dans notre école, bon nombre de ceux-ci connaissent un franc succès et continuent à concourir à la valeur du projet d’établissement dans son ensemble.

Concrètement pour 2009/2010
Pour cette année scolaire, les représentants de ces différents groupes ont souhaité mettre en évidence 2 axes en particulier

1) Le respect et valorisation de la différence
A travers
- La mise en place d’une remédiation ciblée pour les élèves en difficulté en travaillant le plus possible en collaboration avec les logopèdes intervenants auprès des enfants.
- Une meilleure gestion des difficultés d’apprentissage résultant d’une dyslexie, dyscalculie, dyspraxie, … Ce point se situe dans la droite ligne du plan de formation continuée des enseignants déjà amorcé au premier trimestre
- Une prise en charge des spécificités en fonction du rythme d’acquisition de chacun : doubleurs, surdoués, etc.
- L’instauration d’un système de tutorat pour encadrer certains enfants : enfant/enfant, bénévole/enfant, enseignant/ enfant,….Ce tutorat devra être ciblé, encadré et organisé de manière telle à être un réel support à l’enfant.
- 
2) Dans le cadre de l’ouverture, il a été retenu de renforcer la sensibilisation de nos enfants au tri des déchets, aux économies d’énergie et à lutte contre toute forme de gaspillage.

télécharger le projet d’établissement :

projet d’établissement